Créer une entreprise de bâtiment

Créer une entreprise de bâtiment




La création d’une activité dans le bâtiment nécessite quelques formalités et précautions préalables. Créer une entreprise dans ce secteur d’activité ne s’improvise pas et, pour démarrer dans de bonnes dispositions, il faut respecter quelques conditions.

 

Les qualifications et les qualités requises

La création d’une entreprise dans le secteur du bâtiment implique que celle-ci soit être placée sous le contrôle effectif et permanent d’une personne justifiant d’une qualification professionnelle requise pour l’exercice de ce métier. En l’absence de diplôme, il est tout de même possible d’exercer certains métiers du bâtiment à condition de pouvoir justifier d’une expérience professionnelle d’au minimum 3 années passées dans l’exercice du métier.

 

Dans le bâtiment, il faut que l’entrepreneur soit en mesure de correctement chiffrer ses devis pour devenir rentable sur ses chantiers, tout en restant cohérent par rapport aux prix pratiqués par la concurrence. L’expérience peut là aussi être un atout. Également, l’entrepreneur doit avoir quelques notions en gestion et en comptabilité de manière à suivre les budgets de chaque chantier et de minimiser les erreurs, qui affectent la rentabilité et de ce fait, mettent en danger l’entreprise.

 

Avant de s’installer à son compte dans un métier du bâtiment, il vaut donc mieux y avoir déjà travailler pendant quelques années afin de connaître le déroulement d’un chantier ; par conséquent, si vous n’êtes pas suffisamment expérimenté, s’occuper soi-même du chantier tout en gérant également la relation client, les devis et le suivi du budget peut vite devenir compliqué et mettre l’activité en péril.

 

Les assurances pour travailler dans le bâtiment

L’assurance décennale est obligatoire. Pendant dix ans après la réception de travaux, l’entreprise est responsable des dommages qui compromettent la stabilité de l’édifice, qui empêchent l’utilisation normale de l’ouvrage, ou bien qui affectent la solidité des équipements.

 

Les entrepreneurs du bâtiment ont, de fait, l’obligation de souscrire une assurance décennale pour être couvert contre ces risques, avant même le démarrage du premier chantier. Toutes vos activités connexes doivent être déclarées à l’assureur lors de la souscription de votre assurance décennale.

 

L’assurance responsabilité civile professionnelle est également nécessaire pour que l’entreprise de soit couverte contre les risques de dommages causés aux tiers avant et après la réception des travaux.

 

D’autres assurances peuvent être souscrites, par exemple pour assurer son gros outillage et son stock si celui-ci est important. Également, en cas d’utilisation de véhicules, d’engins ou de locaux, la souscription d’une assurance est obligatoire.

 

Enfin, pour sécuriser la création de votre entreprise de bâtiment, il est préférable de vous faire accompagner par un professionnel habitué à ce corps de métier, et qui maîtrise parfaitement la législation applicable aux entreprises du bâtiment. Il pourra vous dispenser de nombreux conseils pour que votre entreprise soit juridiquement et professionnellement irréprochable..

 

 

partage-facebook-creation-entreprise




Articles Similaires

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Envoyer à un ami