Vous êtes décidé à ouvrir votre propre Food truck ? Peut-être avez-vous déjà trouvé le concept qui vous démarquera. Mais de simples visions ne suffira pas pour réussir votre entreprise. Avant de vous lancer, la conception d’un business plan est primordiale. Cela vous permettra de concrétiser votre projet et vous éviter une mauvaise gestion de votre fonds de commerce qui pourrait vous mener à la faillite. D’ailleurs, cela vous facilitera l’acquisition d’un fond d’investissement auprès de votre banquier. Pour vous aider à réussir votre dossier sans vous tromper dans vos calculs, nous vous suggérons de suivre les étapes suivantes.

Évaluer le budget nécessaire

Même si la mise en œuvre d’un camion-restaurant semble moins coûteux que d’ouvrir un restaurant en local, le côté budgétaire n’est pas à minimiser. L’estimation du fond nécessaire est d’ailleurs la première chose à faire. Il vous faudra prendre en compte du prix d’achat ou de location du camion, du coût des matériaux indispensables, des opérations pour la communication, de la régularisation des paperasses, des frais de stationnement à payer à la commune, du coût des premiers approvisionnements ou aussi des dépenses en carburant. Ne négligez aucun détail sur les dépenses que vous comptez faire. À savoir qu’il vous faudra environ 20 000 à 100 000 € de budget pour réussir votre projet.

Élaborer une étude de marché

L’étude de marché est indispensable pour vous aider à savoir si votre projet sera réellement rentable. Il s’agit avant tout d’analyser le rapport entre l’offre et la demande dans le domaine du street food en établissant un périmètre bien précis. Cela vous permettra de définir l’attente des clients potentiels et de déterminer si votre concept est assez pertinent vis-à-vis du consommateur. Commencez par récolter un maximum de données sur internet en vous informant sur les dernières idées de Food truck et des enseignes les plus appréciées par les internautes. Une enquête en ligne ou sur terrain est également conseillée. Cela visera à prouver à votre investisseur si les sujets ont apprécié votre concept. Il faut remarquer qu’un échange direct avec les consommateurs vise surtout à vous influencer dans la conception de votre stratégie marketing.

Présenter votre stratégie commerciale

C’est l’étape où vous allez démontrer à votre banquier comment vous allez vous y prendre pour garantir un maximum de profit dans votre startup. C’est donc un paragraphe clé qu’il faudra élaborer judicieusement. Allez-vous proposer des prix alléchants pour attirer vos clients ? Ou bien vous allez miser sur la qualité de vos produits et viser une clientèle de haut standing ? Comment vous comptez promouvoir votre enseigne ? Comment vous allez gérer vos stocks pour optimiser le bénéfice ? Comment vous comptez vous démarquer de vos concurrents ? Vous devez prendre une certaine marge afin de réussir à élaborer un plan qui sera réellement réalisable. Ainsi, vous serez sûr que votre investisseur sera convaincu de l’intérêt de votre affaire. Cependant, il faut noter que la réalisation d’une étude de marché et d’une stratégie commerciale requiert des notions en marketing. De ce fait, si vous constatez que vous aurez du mal à élaborer correctement votre business plan, n’hésitez pas à faire appel au service d’un professionnel dans le domaine.

Ne pas négliger l’importance de la communication

Il est important de bien développer votre stratégie de communication dans votre business plan puisque le garanti de votre bénéfice en dépend. Vous n’êtes pas obligé de dépenser des sommes astronomiques dans les spots publicitaires. D’ailleurs, il existe un moyen très efficace de vous faire connaitre sans débourser le moindre centime : les réseaux sociaux. Il vous suffit de créer une page, de trouver un moyen de le promouvoir, en publiant des recettes inédites par exemple. De toute façon, si votre concept est bien original, il ne manquera pas d’attirer des abonnées. Postez un maximum de vidéos et de photos pour augmenter votre visibilité. La création d’un site internet est aussi conseillée. Cependant, n’oubliez pas que la distribution des prospectus et affiches publicitaires reste quand même efficace.

Rédiger un aperçu du contenu de votre business plan

Il s’agit d’un résumé de votre projet, pour susciter l’attention de votre investisseur. Vous devez ainsi faire en sorte que celui-ci s’intéresse à votre concept. Ce paragraphe figurera à la tête de votre business plan. Pour cela, il vous faudra commencer par des phrases d’accroches qui captera l’intérêt du lecteur. Ensuite, faites un court descriptif de votre stratégie commerciale : en quoi est ce que votre projet sera innovant par rapport à vos concurrents, quel type de consommateur vous comptez cibler, comment vous pensez attirer vos prospects ou aussi comment vous aller présenter votre Food truck. N’hésitez pas à rajouter des images pour que ce soit plus attractif et plus clair. En gros, votre but est de montrer à votre banquier qu’il ne s’agit pas d’un projet issu d’un simple coup de tête. Vous devez bien démontrer que tout a été judicieusement bien étudié jusqu’au moindre détail.

Ce que vous pouvez déjà faire même si votre plan d’affaires n’est pas encore mis au point

N’attendez pas que votre plan de développement soit tout à fait finalisé pour commencer les étapes de la création de votre entreprise. Quand votre investisseur verra toutes les démarches que vous avez déjà entreprises, il pourra constater que vous vous impliquez sérieusement dans la réussite de votre affaire, ce qui sera un point positif de plus. Par exemple, n’attendez pas l’achèvement de votre business plan pour vous faire connaitre. Commencez déjà par créer une page sur les réseaux sociaux et même pourquoi pas effectuer quelques sondages sur l’avis du consommateur sur votre concept. Vous pouvez aussi déjà chercher les fournisseurs de vos matières premières et négocier les prix. Peut-être même qu’il serait intéressant d’envisager d’appartenir à une franchise pour garantir l’avenir de votre Food truck. C’est également le moment d’établir un devis de l’aménagement de votre camion : les matériaux de cuisine, les meubles ou encore les accessoires décoratifs. Songez aussi à établir une liste des questionnaires pour votre étude de marché. Par ailleurs, c’est aussi le moment de mettre en règle les paperasses pour obtenir le statut juridique de votre entreprise et donc d’officialiser sa création aux yeux de la loi.

Articles liés : Réussir la création de son business plan pour un Food truck