Devenir coach : Comment lancer son activité de coaching ? comment devenir coach professionnel ? quelles sont les différentes formes de coaching ?

Quel cycle de formation coaching suivre pour devenir coach professionnel ? Que faire avant de se lancer dans le business du coaching ? Comment se faire aider dans le choix de la forme juridique et du régime fiscal ? Quelles aides à la création pour créer son activité ?

Le coaching s’intègre progressivement dans la société actuelle. Il devient un incontournable du bien-être et de l’épanouissement personnel ou professionnel de chacun. Des professionnels sur le sujet mettent à disposition leurs compétences en termes de motivation et d’accompagnement pour les jeunes entrepreneurs fraîchement diplômés dans divers domaines. Nombreux sont les coachs qui apportent leurs aides à des professionnels afin d’optimiser leur performance dans leurs métiers. Cet appui touche le plan personnel dans un cadre psychologique et le plan physique dans les cas les plus communs.

Désormais, cette pratique se répand dans le monde professionnel, de manière exponentielle, d’où l’apparition des entreprises de coaching. La nouvelle activité devenue populaire mérite que l’on s’y penche et que l’on expose les étapes de la création de ces entreprises.  

Qu’est-ce qu’une entreprise de coaching ?

La base de l’accompagnement

Une entreprise de coaching regroupe des coachs professionnels spécialisés, qui dispensent des formations continues sur une thématique précise. Ils partagent des instructions pertinentes en vue d’améliorer la gestion d’une boîte, ce qui s’avère être la base dans le monde de l’entrepreneuriat. En règle générale, les intervenants possèdent des qualifications de haut niveau. Le coaching aide au soutien sur une durée définie pour une entreprise ou un particulier. Les deux parties se doivent de respecter un contrat juridique, autrement un engagement contractuel.

Durée du processus

La durée change en fonction de la demande et du type d’aide réclamée par le bénéficiaire.
Elle varie aussi dans le cas de la stagnation de l’évolution du demandeur. 

Spot coaching

Le spot coaching fait que le client réclame une aide volontairement. Sa particularité réside dans son programme qui ne nécessite que quatre séances qui durent 60 minutes chacune. Le spot coaching consiste à faire une analyse de cause qui permettra d’identifier et d’évaluer un problème, de parvenir à le résoudre et d’en tirer d’une solution pour pouvoir anticiper à l’avenir.

Comment créer votre entreprise de coaching ?

Dans la majorité des cas, pour créer son entreprise de coaching la première étape consiste à connaître l’objectif du demandeur, ce qui permettra à l’entreprise de coaching d’établir une stratégie pour répondre au mieux au besoin. En fonction de ce besoin, le prestataire pourra identifier quel type de coaching sera adéquat et lequel de ses coachs devra intervenir.

Le plan d’action se décompose alors en quelques parties, indépendantes les unes des autres selon les besoins du commanditaire. Il faut noter que quel que soit le cas, le coach utilisera une méthodologie reconnue par l’État.

Cet appui à la recherche du changement ou de l’évolution peut se présenter sous diverses formes, parfois semblables. Il peut se révéler superficiel d’une part, pour ceux en quête d’un progrès personnel. D’une autre part, il s’impose immédiatement sous la forme d’un business plan, par la mise en place d’un emploi du temps rigoureux. Dans la plupart des cas, le coach est amené à cerner le mental du client.

comment monter mon entreprise de coaching ? Pour monter son entreprise, il faut définir les services
Pour monter une entreprise de coaching, il faut se former aux techniques de coaching, aux outils de coaching

Différents types de services ou métiers de coaching

Le coaching exécutif 

Comme son nom l’indique, cette méthode est destinée exclusivement pour les cadres ou autres membres pouvant prendre des décisions importantes. Elle s’occupe de l’aspect stratégique relatif à la responsabilité de l’employeur. La technique exige une compétence très significative, c’est-à-dire que, le coach doit avoir exercé une fonction de dirigeant.

Le coaching de gestion 

Le coaching de gestion s’adresse singulièrement aux employés-cadres intermédiaires : des gérants de niveau moyens avec des aptitudes intéressantes. Il résout les dysfonctionnements que connait une administration ou avance des pistes d’amélioration de façon à fluidifier les relations internes dans une entreprise.

Le coaching de carrière 

Cette forme d’accompagnement aide à apporter une nouvelle vision à la personne dans le besoin. Elle est recommandée particulièrement pour les personnes qui veulent changer de travail. En effet, une reconversion professionnelle oblige à prendre des décisions de grande envergure. Le coaching de gestion guide dans le choix de métier et dans l’évaluation de la nouvelle fonction désirée.

Le coaching d’intégration 

Le guide d’intégration concerne les nouvelles recrues d’une entreprise ou les employés promus intégrants de nouveaux services. Dans le cas d’une réinsertion professionnelle ou d’une mutation de poste, il s’avère aussi très efficace. Cette technique s’applique durant les 3 mois de période d’essai.

Le coaching d’affaires

Ce type de coaching se définit comme une manœuvre vouée à développer le leadership au sein d’une entreprise par le mentoring d’un manager ou d’un chef du personnel.

Le coaching de vie 

Le coaching de vie adopte une approche distincte des précédents modèles, mais partage les mêmes objectifs. Il se distingue par ses méthodes qui travaillent beaucoup plus sur la psychologie du coaché, autrement dit, son mental et sa manière de penser.

Le coaching sportif

Un coaching sportif est une forme d’accompagnement durant lequel un entraîneur intervient pour améliorer les performances sportives d’un individu. Il consiste à aider des particuliers à atteindre un objectif défini. Il peut s’agir de la préparation pour une compétition, du soutien pour l’atteinte d’un poids visé, pour la tonification du corps, etc. Pour devenir coach sportif, vous devrez suivre une formation spécifique.

Pourquoi créer une entreprise de coaching ?

Le rôle de l’accompagnement professionnel

La principale mission d’un coach est d’aider le demandeur à partir de conseils qui lui sont adaptés. Ce dernier pourra s’y référer pour prendre les décisions adéquates à chaque étape de son évolution. Les hommes et les femmes dans cette nécessité d’évoluer comprennent aujourd’hui qu’être accompagné par un professionnel fera toujours la différence. Le processus d’évolution dépendra de la personne concernée, de son adaptation au fil du temps, face à chaque circonstance qui se présentera à elle. De ce fait, les coachs de l’entreprisedoivent pouvoir s’adapter à toutes situations. La discipline et le travail font que le résultat escompté se transforme en réalisation concrète. Le métier de coaching se base sur cet état d’esprit, qui cherche à minimiser les dépenses inutiles que ce soit en temps ou en énergie.

Quelques nuances à considérer

Il faut remarquer qu’il existe une certaine dissemblance entre coaching d’entreprise et d’autres activités ayant recours à des techniques similaires.

Une thérapie se repose surtout sur les causes du problème pour pouvoir apporter une solution adéquate. Le coaching quant à lui se concentre sur la manière de gérer le problème afin d’en tirer une solution et créer une technique propre au concerné qui permettra d’anticiper le problème s’il risque de se reproduire.

Dans le cadre d’une formation, le formateur s’occupe de partager ses compétences dans un domaine précis. La formation reste bloquée à un stade parce qu’elle n’évoluera pas en fonction des complications que traverse l’apprenti. A contrario, le coaching s’ajuste au fur et à mesure en fonction des difficultés rencontrées par la personne.

Les étapes de création d’une entreprise de coaching

Le coaching vu autrefois comme une pratique peu commode détient aujourd’hui un rôle capital dans le bon fonctionnement d’une entreprise. D’ailleurs, le soutien apporté par le coaching intervient récemment dans tous les domaines populaires tels que la santé par un coaching nutritionnel ou à la salle de musculation pour un coaching sportif, ou encore au sein des universités pour les étudiants en difficulté, une conseillère d’orientation intervient comme coach de vie.

L’intégration du coaching dans la vie du quotidien sur tous les plans faits que les utopies incertaines deviennent possibles. La création d’une entreprise de coaching ne peut être qu’une opportunité prometteuse. Pour ce faire, les questions qui vont suivre pourront vous servir de guide dans la réalisation de ce projet.

Avez-vous un concept ?

Vous constaterez le nombre important de publicités sur des entreprises de coaching de nos jours. Pour pouvoir vous démarquer de cette multitude d’institutions, il faut trouver un concept innovant. C’est la première étape. Vous devez déjà avoir une idée générale de ce que vous voulez faire. Il existe surement un ou deux domaines dans lesquels vous souhaitiez spécialiser votre entreprise de coaching. Définir un champ d’intervention permet d’identifier vos futurs clients. Donc si vous souhaitiez vous consacrer à un domaine qu’aucune autre enseigne ne maitrise, vous pourrez devancer vos concurrents.

Il convient de se renseigner au maximum auprès des personnes que l’on côtoie au quotidien. Faire un sondage et mener des petites enquêtes sur ce dont ont besoin les membres de votre famille, les voisins, les collaborateurs au travail, les camarades membres des mêmes clubs que vous, etc. vous éclairera sur la question. Plus vous récolterez d’avis et de réponses, plus vite vous serez fixé sur votre concept.  

Créer une société de coaching, le choix de la forme juridique : Micro entrepreneur, autoentrepreneur, eirl
Un business plan pour ouvrir son entreprise de coaching : Devenir coach de vie, coach en développement personnel, coach en séduction , coach parental, coach spécialisé, coach minceur, faire du Coaching en entreprise

Comment établir un business plan ?

Une fois le concept de votre entreprise de coaching bien défini, il faut maintenant lister l’ensemble des ressources nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. Pour Lancer son entreprise de coaching, vous devrez faire un business plan. Ce document vous servira de plan d’action. Il contiendra les études de faisabilité du projet et donc les arguments nécessaires pour obtenir un financement.

Le business plan doit contenir les 9 parties suivantes :

  • Le résumé du projet appelé executive summary , qui relate une présentation générale du concept
  • La présentation de l’équipe initiatrice du projet
  • La check-list exposant les valeurs de l’entreprise à créer
  • L’étude de marché et la stratégie commerciale adaptée
  • La stratégie marketing avec le plan de communication
  • Le business model
  • Le choix de la structure juridique de l’entreprise de coaching
  • La recherche de financement

Vous voyez par cette liste qu’il s’agit d’un outil de persuasion, d’un document solide qui peut être présenté pour les demandes de financements. La rédaction du business plan doit se faire de façon méthodique et rigoureuse. Il faut assurer à la fois le fond et la forme.

Le business plan sert à prouver la faisabilité et la viabilité de votre projet. Il démonte la rentabilité par rapport aux investissements effectués pour les affaires administratives et juridiques, pour la logistique, et pour les activités de coaching proprement dites. Vous devez savoir où vous allez le plus dépenser, notamment sur le marketing, sur la partie communication publicitaire.

Quelle forme juridique choisir pour créer sa propre société de coaching ?
Choisir le statut juridique pour créer sa société de coach personnel, coach bien-être, coach en image, coach scolaire

Quel statut juridique choisir pour exercer le métier de coach ?

Ouvrir mon entreprise : OUI, mais comment faire le choix entre les différents statuts pour exercer son activité de coach ?

Pour vous enregistrer dans le registre des entreprises formelles, le choix du statut juridique est obligatoire. Vous pouvez vous inscrire à n’importe quelle entité. Le statut d’autoentrepreneur convient au démarrage de l’entreprise de coaching, pour un chiffre d’affaires de 70 000 euros sur l’année. Cette affiliation vous permet de bénéficier d’un régime fiscal souple.

Vous n’avez pas à vous précipiter sur ce point. Prenez le temps de vous renseigner sur la nature et la définition de chaque structure. Vous devez considérer votre situation et être attentif à vos besoins. Votre responsabilité en tant que fondateur devient illimitée si vous n’êtes enregistré dans aucune structure juridique. En cas de mauvaise tournure, les dettes de l’entreprise vous seront imputées.

Pour le bon déroulement de votre entreprise, veillez donc à opter pour l’entité adéquate. En suivant cette règlementation, vous aurez la possibilité de clarifier votre responsabilité et définir son patrimoine. Les structures SAS et SARL correspondent aux entreprises possédant plusieurs propriétaires actionnaires. Par contre, si vous êtes seul à envisager l’entreprise de coaching, avec le statut de micro-entreprise ou autoentrepreneur, il est préférable d’opter pour la structure SASU ou EURL. Ces deux dernières entités concordent à des entreprises ou des activités exercées à petite échelle. 

Pour créer son entreprise de coaching, l’expert-comptable peut vous aider dans le choix du statut ou de la forme juridique, à l’immatriculation de votre société, dans les formalités administratives, la rédaction des statuts.
Pour monter son activité professionnelle, le porteur de projet peut se faire accompagner pour démarrer son entreprise et exercer comme coach indépendant

Comment lancer et promouvoir l’entreprise de coaching ?

Dès que l’existence de votre entreprise de coaching est formalisée, vous pouvez enfin vous lancer dans la prospection de vos premiers clients. Vous pouvez commencer votre activité et appliquer les stratégies prévues dans votre business plan.

Votre objectif est de vous rendre visible. Vous disposez de divers outils de communication pour y parvenir. Parmi les moyens des plus courants, on peut citer la création de sites internet, l’inscription sur les réseaux sociaux les plus fréquentés par les internautes, le positionnement des pancartes et bannières de publicité dans des quartiers cibles… Bref, autant de techniques qui permettent d’attirer le plus de clients.

Votre panel de clients initial sera très indicatif pour toute la durée de vie de votre projet. C’est le premier cercle que vous aurez pour objectif d’élargir. Vous devez alors rester attentifs aux retours que ce groupe de personnes vous fait pour ajuster vos services de coaching. La qualité de l’échange et de l’accompagnement représente une priorité majeure pour les prestataires de service telle que les entreprises de coaching. Effectivement, un client bien reçu et satisfait en attire d’autres.

Articles liés : Création d’une entreprise de Coaching : 7 conseils à suivre