Comment se préparer à faire une levée de fonds ?

Comment se préparer à faire une levée de fonds ?




La création d’entreprise nécessite dans la plupart des cas la recherche d’un financement. Surtout pour un projet d’envergure. C’est là qu’intervient la « levée de fonds ». Avant d’entrer plus en détail sur la préparation d’une levée de fonds, il convient de savoir en quoi elle consiste.

La levée de fonds est le fait de faire appel à des investisseurs extérieurs pour qu’ils apportent les fonds nécessaires pour lancement, le démarrage ou le développement de l’entreprise. Il est à noter que les investisseurs ayant contribué à la levée de fonds entrent au capital de l’entreprise en recevant des titres de participation émis par la société en contrepartie. Ils deviennent donc des actionnaires. La levée de fonds implique donc l’augmentation du capital de l’entreprise.

Les différents types de levée de fonds

Une levée de fonds ne se fait pas seulement lors de la création de l’entreprise. En effet, le type de levée de fonds dépendra du stade de développement de l’entreprise concernée.

L’on parle de « capital d’amorçage » dans le cas où la levée de fonds se fait lors de la première phase de développement de l’entreprise. La levée de fonds sert alors dans ce cas à financer le démarrage de l’activité ainsi que les premiers besoins de l’entreprise. Les montants obtenus dans le cadre d’une levée de fonds pour constituer un « capital d’amorçage » sont en général peu élevés.

Dans le cas où la levée de fonds est effectuée lors de la seconde phase de développement de l’entreprise, l’on parle alors de « capital développement ». La levée de fonds se fait alors dans le but de financer et d’accélérer la croissance de l’entreprise. Il s’agit généralement de projets de grande envergure ou d’une internationalisation. Ce qui implique de disposer de fonds conséquents.

Première étape : la préparation de votre business plan

La première étape pour préparer une levée de fonds est la rédaction ou la révision du business plan de votre entreprise. Le business plan est le document qui vous servira de support pour présenter votre projet aux différents investisseurs. Il vous servira également à travailler votre projet de manière plus concrète et plus structurée. Lorsque vous rédigerez ou réviserez votre business plan, garder à l’esprit qu’il aura pour principal rôle de convaincre les investisseurs pour qu’ils apportent leur contribution au financement de votre projet dans le cadre de la levée de fonds. Votre business plan devra donc répondre aux différentes questions que se poseront les investisseurs en matière de cohérence, de potentiel et de rentabilité de votre projet. Sachez également que votre business plan devra être adapté au type d’investisseurs à qui vous vous adresserez. Il devra donc être élaboré en fonction. Une banque apportera par exemple plus d’importance à l’aspect financier de votre projet, tandis qu’un investisseur aura une approche entrepreneurial et se concentrera donc d’avantage à l’activité de l’entreprise aux moyens mis en œuvres ou autre. De manière globale, un business plan devra contenir une étude de marché, l’analyse des concurrents, le business model, les différents plans d’action pour l’atteinte des objectifs, les réalisations à date et bien sûr les prévisions financières du projet.

Deuxième étape : l’élaboration de « l’executive summary » de votre projet

La seconde étape de la préparation d’une levée de fonds est l’élaboration de « l’executive summary » de votre projet. L’executive summary peut être traduit littéralement comme : « résumé pour les dirigeants ». Il s’agit d’un résumé de votre projet qui sera intégré à votre business plan. L’executive summary est le premier élément par les investisseurs, avant même de s’attaquer aux autres parties de votre business plan. En effet, c’est sur la base de l’exécutive summary que vos interlocuteurs décideront d’analyse plus en profondeur votre business, et donc d’accorder de leur attention à votre projet. Il est donc crucial de rédiger un exécutive summary de qualité pour mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un financement dans le cadre d’une levée de fonds. L’élaboration de votre executive summary ne consiste pas seulement à résumer le contenu de votre business plan. Il doit également promouvoir votre projet. Autrement dit : à la vendre. Votre executive summary devra donc mettre en avant le caractère innovant de votre projet ainsi que son potentiel de développement. N’oubliez également pas de mettre l’accent sur les éléments clé de votre projet lors de la rédaction de votre executive summary.

Troisième étape : la préparation de votre pitch

Le troisième élément indispensable pour préparer une levée de fonds est la préparation de votre elevator pitch. Il s’agit d’un exercice qui consiste à présenter votre projet en 5 à 10 minutes à vos différents investisseurs dans le but de décrocher un rendez-vous. L’elevator pitch est un élément à préparer avec soin. En effet, il devra vous permettre à la fois de présenter votre projet de manière cohérente, sa valeur ajoutée ainsi que votre équipe afin de convaincre votre interlocuteur : l’investisseur, et ce, en un laps de temps très court. Pour maximiser vos chances d’obtenir l’aide financière de vos investisseurs, il convient donc de pratiquer plusieurs fois votre pitch pour que la présentation de votre projet soit le plus réussi possible le moment venu.

À qui s’adresser pour une levée de fonds ?

Les investisseurs auxquels vous pourrez vous adresser pour obtenir une levée de fonds dépendront essentiellement de la maturité de votre projet.

Les fonds d’amorçages sont les plus indiqués pour le financement du démarrage de votre projet. En effet, il s’agit souvent de la première aide financière reçue par les jeunes entreprises.

Viennent ensuite les Business Angels. Il s’agit de personnes physiques qui financent les entreprises en investissant leur argent personnel. Les business Angels interviennent tôt dans les projets d’entreprises. Les montants octroyés par ce type d’investisseur sont généralement peu élevés.

Les investisseurs en capital-risque quant à eux s’adressent aux projets qui sont déjà à un stade avancé. Ces derniers investissent l’argent des autres via un fond. Les montants octroyés par ce type d’investisseurs sont généralement très élevés. De ce fait, ils recherchent un retour sur investissement à la hauteur du financement apporté.

Viennent enfin les fonds de capital développement. Ces derniers sont des fonds destinés aux entreprises en forte croissance qui sont déjà à un stade avancé de leur développement et qui dégagent une rentabilité intéressante. Si la poursuite de la croissance de votre entreprise nécessite des fonds très importants, les fonds de capital développement sont le type d’investisseurs à qui s’adresser.

 

Comment se préparer à faire une levée de fonds ?




Articles Similaires

 

Send this to a friend