Les restaurants sont classés en 3 principales catégories : la restauration haut de gamme, la restauration milieu de gamme et la restauration rapide (fast food) comme les kebabs ou encore les sandwicheries. Le secteur de la restauration et de la gastronomie est un secteur extrêmement concurrentiel et très dynamique. Ce secteur ne connait jamais la crise !

Vous souhaitez vous lancer dans une nouvelle expérience entrepreneuriale ? Vous avez pris la décision d’ouvrir un concept de fast food africain en France ? Pouvoir servir de bons plats comme le mafé,  yassa, tiep ? Suivez ces conseils et ces étapes pour assurer la réussite de votre projet !

Pourquoi ouvrir un fast food africain ?

Les restaurants de fast food africain ont le vent en poupe en France. Ces établissements offrent des prestations de qualité et permettent à leurs clients de profiter d’une variété de plats, des recettes et de spécialités africaines savoureuses.

Ouvrir un fast food africain vous permet de faire partie des pionniers de la cuisine africaine en Europe. L’ouverture d’un restaurant ou d’un fast food africain est une expérience pleine de réussite et une garantie d’une excellente rentabilité. En effet, cette cuisine est appréciée aussi bien par les jeunes que par adultes et même par les séniors.

Quelle formation suivre pour créer un fast food africain ?

Même sans diplôme, vous pouvez créer votre fast-food africain. En effet, la loi n’exige aucune formation au métier de la restauration. Si vous souhaitez travailler seul, nous vous conseillons de suivre une formation en hygiène alimentaire d’au moins 14 heures. Cette formation, bien qu’elle ne soit pas obligatoire au créateur d’entreprise, elle est exigée au personnel et c’est depuis le 1er octobre 2012.

Quelles sont les démarches administratives pour ouvrir un fast food africain ?

Certaines démarches administratives obligatoires doivent être accomplies pour pouvoir ouvrir un fast food africain en France. Parmi ces principales étapes on trouve :

  • L’immatriculation au registre du commerce et des société RCS ou l’immatriculation à la chambre des métiers ;
  • La création et la publication d’une annonce légale ;
  • La rédaction et le dépôt des statuts.

Le dépôt des statuts et l’immatriculation doivent être accomplis auprès du CFE (Centre de formalités des entreprises).

En ce qui concerne le choix du statut juridique

Ouvrir un fast food africain consiste à lancer une entreprise. Dans ce cas, vous devez choisir un statut juridique. Vous pouvez choisir entre l’entreprise individuelle (EI), la société commerciale (SARL, SNC, SAS etc…) et l’auto-entreprenariat. Chaque statut juridique a ses avantages et ses contraintes (charges sociales, fiscalité etc…).

Si vous souhaitez vous lancer seul, nous vous conseillons de choisir l’entreprise individuelle (EI). Si vous voulez ouvrir votre fast food africain avec un associé, la société commerciale sera le statut le mieux adapté à votre entreprise. Si vous avez des doutes que vous souhaitiez avoir plus d’information, vous pouvez contacter une personne experte en droit des affaires (exemple : un expert-comptable).

La création d’un business plan pour l’ouverture d’un fast-food africain

Le business plan ou le plan d’affaires est un document assez important pour pouvoir ouvrir un fast food africain et pour assurer le développement de son activité professionnelle.   Les informations que contient le business plan vous permettent d’attester la viabilité de votre projet, d’avoir une idée précise sur le besoin en fonds de roulement, d’étudier minutieusement le marché et de trouver un financement.

Quel budget prévoir pour ouvrir un fast food africain ?

Le budget nécessaire au lancement de votre activité dans la restauration dépend de plusieurs facteurs. En effet, le lancement d’une telle entreprise nécessite des investissements en matières premières, en matériels et en personnel. Le budget nécessaire à l’ouverture d’un fast food africain et au lancement d’une activité dans la restauration doit couvrir plusieurs charges  comme l’ameublement et la décoration, l’achat de matériel de cuisine, la rénovation du local ( si cela est nécessaire), la souscription à un abonnement téléphonique et à un abonnement internet, l’achat de la matière première ( nourriture et boissons) , les frais de gaz, d’eau et d’électricité, les frais de la location immobilière, les frais liés au recrutement d’une nouvelle personne, les cotisation sociales etc…

Il est nécessaire de tout prendre en compte et de compter au moins 20 000 euros.

Il est également possible d’ouvrir un fast food sans apport en faisant appel à des investisseurs externes ou en empruntant de l’argent.

Si vous êtes chômeur et que vous souhaitiez ouvrir un fast food africain, vous pouvez profiter des aides proposées par Pole Emploi. Pole Emploi propose deux types d’aides : l’accompagnement à la mise en place de votre projet par des experts et les aides financières comme l’ACCRE, l’ARCE et le prêt à 0% d’intérêts (prêt NACRE).

Comment choisir l’emplacement de son fast food africain ?

Une fois le business plan réalisé et le marché étudié, vous devez choisir l’emplacement de votre fast food africain. L’emplacement est assez important pour attirer des clients rapidement et pour faire décoller son chiffre d’affaires. Préférez toujours les emplacements avec des axes ou quartiers passants idéalement en ville. Votre établissement doit être proche des stations de transport et des parkings, aussi d’autres commerces.

Conclusion pour créer fast-food aux tendances d’Afrique

Le secteur de la restauration est un secteur fortement concurrentiel. Vous devez mettre en place une stratégie de marketing d’attraction en utilisant les médias, les affiches, les réseaux sociaux et les emails pour annoncer l’ouverture de votre fast food et les avantages que vous êtes prêts à offrir à vos clients. Pour fidéliser vos clients, vous devez accorder une importance particulière à la qualité de vos produits et de vos prestations. Vos tarifs doivent aussi être abordables par tout le monde (jeunes, étudiants, enfants, salariés…).

Articles liés : Comment ouvrir un fast food africain ?