Depuis une quarantaine d’années la restauration rapide a connu une véritable révolution en France avec l’émergence du kebab qui est vite devenu un incontournable. Des franchises ont même été développées pour satisfaire la demande croissante, ainsi que la clientèle. Voyons dès à présent comment ouvrir une franchise d’un restaurant de kebab.

Le sandwich kebab, un bon rapport qualité prix

Le kebab est en réalité un terme générique permettant de parler d’un restaurant, mais aussi du sandwich venant de Grèce ou de Turquie. A l’intérieur on peut trouver de la viande d’agneau mais aussi de la viande blanche de poulet, ou encore de la viande de dinde. Plusieurs professionnels parlent également du « döner kebab ». Il s’agit d’un terme désignant une broche tournante qui permet de faire griller la viande pour la rendre croustillante. Côté tarif, le sandwich kebab est peu onéreux. Il faut compter entre 3 et 5 euros pour en consommer un, ce qui est un excellent rapport qualité prix. Il est à la fois très nourrissant et peut se manger debout. Inutile de s’attabler durant des heures pour le déguster.

Les avantages d’ouvrir sa franchise de kebab

S’il existe bon nombre de restaurants indépendants, vous pouvez aussi choisir d’ouvrir la franchise d’un restaurant kebab. Elle vous permettra de trouver rapidement une clientèle, et d’utiliser un modèle économique éprouvé. Ainsi, vous limiterez les risques! En effet, vous disposerez de conseils pour que le succès soit au rendez-vous. Peut-être suivrez-vous même des cours avec l’enseigne que vous représenterez. Un suivi est aussi opéré par la marque. Vous allez donc acquérir des techniques de vente, de relation client et de gestion utiles et nécessaires à toute entreprise. Étant donné que vous allez travaillez dans le domaine de l’alimentaire, vous devez aussi savoir gérer des stocks et également manager une équipe. Autant de compétences qu’il vous faudra acquérir au plus vite afin de faire de votre restaurant fast-food une affaire rentable. En résumé, en passant par une franchise, une marque vous apporte un concept clef en main. En contre partie, vous remettrez une part de vos bénéfices à la dite marque. Le montant est très variable, et ayez conscience qu’en adoptant ce modèle vous vous engagez sur plusieurs années.  

Restaurant kebab et rentabilité

En passant par un système de franchise, le franchisé peut espérer une aide de la part du franchiseur pour son installation. Rechercher un local commercial comme demander un financement à un établissement bancaire sera plus facile avec l’aide d’une grande enseigne qui réalise déjà des bénéfices. Par ailleurs, vous n’aurez pas à concevoir l’ensemble des supports de communication pour faire croître votre notoriété. Tout vous sera remis par le franchiseur. Pour aborder plus concrètement la partie comptable, il faut savoir qu’une enseigne proposant des franchises comme Nabab Kebab demande à des entrepreneurs d’apporter 60 000 euros. Le droit d’entrée est toutefois de 25 000 euros. La première enseigne de France qu’est O’Kebab demande un apport un peu plus conséquent de 65 000 euros. Par contre, le droit d’entrée est de seulement 20 000 euros.

Articles liés : Comment ouvrir une franchise de kebab ?