Vous projetez ou vous vous êtes déjà lancé dans la création d’une micro crèche et vous souhaitez vous informer sur la viabilité de votre affaire ? En effet, la gestion d’une telle organisation doit faire l’objet d’une bonne préparation. Certes, la passion et la détermination constituent de bons facteurs, mais ne suffisent pas à l’optimisation de la rentabilité de votre micro-crèche. Ainsi, parcourez nos conseils pour vous aider dans vos démarches !

Ouvrir une micro-crèche

Une micro crèche est une structure d’accueil pouvant prendre en charge jusqu’à 10 enfants en même temps. Généralement, ces enfants sont âgés de 10 semaines à 6 ans au maximum. Ces derniers sont surtout favorisés dans les villes où les crèches classiques ne sont pas disponibles.

Afin que votre micro-crèche soit rentable, l’une étape à ne pas manquer est l’étude de marché. Effectivement, il existe déjà des crèches publiques qui se chargent de petits enfants. Ainsi, il serait pertinent de bien se renseigner sur l’éventuelle existence de crèche dans le lieu où vous souhaitez implémenter la vôtre.

Dans le cadre de votre étude, plusieurs options s’offrent à vous. Entre autres, vous pouvez discuter directement avec les parents d’enfants inscrits en primaire après avoir élaboré un questionnaire. Aussi, des enquêtes sur les réseaux sociaux peuvent être envisagées. Pour des données encore plus riches, vous pouvez vous rendre sur le site de l’INSEE pour effectuer une étude statistique notamment par rapport au nombre d’habitants et au nombre de naissances.

Sinon, il est aussi possible de demander des données chiffrées auprès du Conseil départemental ou bien de la CAF. Une autre démarche à ne pas négliger consiste à étudier la concurrence. La liste des crèches peut être trouvée sur internet et même les nombres de places disponibles dans ces établissements.

Oprimiser la marge d'un micro crèche : Définir un modèle économique
Pour améliorer la rentabilité d’une micro-crèche: Définir son seuil de rentabilité, les prévisions de marge opérationnelle pour améliorer les flux de trésorerie et être rentable

Choisir l’emplacement idéal pour améliorer la rentabilité d’une micro-crèche

La facilité d’accès de votre micro-crèche constitue un facteur qui pourrait influencer les parents. En effet, ces derniers préféreront une crèche qui se trouve sur leur route allant vers le travail évitant ainsi les détours. Ainsi, cet aspect est à étudier avec soin.

Quant à la qualité de l’endroit, il doit respecter les différentes réglementations et les normes en termes d’hygiène, de sécurité et de bien-être. Généralement, une crèche doit disposer d’espace de sommeil et de repas, de sanitaires pour les petits enfants. Pour l’épanouissement des enfants, il serait mieux que la micro-crèche soit dotée d’un espace extérieur dédié aux jeux. Les locaux techniques devraient être mis à part. Pour une organisation interne, le personnel devrait avoir une salle de repos et de sanitaires à leurs dispositions.

Maximiser les achats pour améliorer la rentabilité de sa micro-crèche

De primes abords, pour que vous puissiez générer le maximum de profit, il est important de bien contrôler les achats et les stocks. Une attention particulière est à apporter aux produits périssables. Ces derniers concernent notamment les produits servant à soigner l’enfant comme le sérum physiologique, le liniment ainsi que la nourriture. Pour que vous n’alliez pas être obligé de jeter quoi que ce soit, assurez-vous de toujours faire la provision nécessaire.

Afin de gérer le stock, un système d’achat et de contrôle est à mettre en place. L’approvisionnement devrait être effectué de manière régulière.

Toutefois, pour les produits non périssables tels que les couches, vous pouvez vous en procurer en grande quantité afin de faire des économies. Comme vous effectuez des achats régulièrement, n’hésitez pas à négocier le prix auprès de vos fournisseurs. Encore, pour être plus économe, procédez à des comparaisons de prix parmi les différents fournisseurs.

A lire : Réaliser le budget prévisionnel d’une micro crèche

Améliorer le rendement brut d'une micro crèche par les calculs de ratios financiers
Augmenter la rentabilité d’une micro-crèche : chiffre d’affaires à partir duquel la marge sur coût variable couvre les charges fixes

Bien maîtriser la masse salariale et les frais généraux pour optimiser la rentabilité d’une micro-crèche

Pour qu’une micro-crèche soit rentable, la masse salariale devrait être maîtrisée. Entre autres, une bonne gestion se caractérise par le recrutement d’un personnel suffisant. Pour cela, il faut bien identifier les besoins en ressources humaines notamment les auxiliaires de puériculture, le responsable de l’entretien, les cuisiniers, et autres. De manière générale, une professionnelle devrait se charger de trois enfants pour que l’accueil soit de bonne qualité.

Il est important de garder la qualité de son personnel étant donné que ce sera le premier souci des parents. Effectivement, ils se renseigneront sur le professionnalisme et les compétences de votre personnel. La personne embauchée devrait impérativement aimer prendre soin des enfants étant donné que c’est la principale activité de la micro crèche. Aussi, les personnels doivent bénéficier d’une formation liée à la petite enfance.

Il en est de même pour les frais généraux. Il s’agit essentiellement de l’électricité, de l’eau, l’entretien, l’internet ainsi que l’abonnement téléphonique. Tous ces éléments sont à étudier afin de réajuster autant que possible la consommation. Il faut toujours comparer les différents fournisseurs pour obtenir les offres les moins couteuses.

Toutefois, il est à souligner que les services offerts par la micro crèche devraient toujours respecter les normes. En l’occurrence, nous parlons du chauffage, de la propreté et autre. Il est primordial de garantir l’hygiène et le bien-être dans l’environnement au sein duquel les enfants seront gardés. Le respect de ces normes est exigé afin que les crèches puissent réellement promouvoir l’éveil des enfants. Les normes de sécurité sont toujours à suivre.

A lire aussi : 5 conseils pour faire le business plan d’une micro-crèche

Se distinguer des concurrents pour s’assurer la rentabilité de sa micro-crèche

Pour que votre micro crèche soit une réussite, vous différencier de vos concurrents se présente comme une démarche cruciale. Il reste toujours adéquat de se pencher sur des approches pédagogiques tendance. Pour vous différencier des autres, vous pouvez proposer un environnement bilingue. Dans ce cas, les parents n’hésiteront pas à vous confier leurs enfants même à un taux horaire plus élevé. Ce qui boostera votre rentabilité.

Aussi, dans le monde de l’entrepreneuriat, l’un des réflexes à toujours avoir est la détection des besoins des clients qui ne sont pas suffisamment comblés. Des offres un peu originales peuvent être ajoutées à votre programme pour susciter l’intérêt des parents. En l’occurrence, des séances dédiées à l’apprentissage de la vie sociale, à l’alimentation et à l’hygiène, au respect des rythmes de vie et tant d’autres, peuvent être envisagées.

D’ailleurs, sur le marché, il existe déjà des crèches musicales. Ces institutions mettent en place des structures offrant une belle qualité ainsi que de nouvelles méthodes pédagogiques. De plus, soyez toujours à l’écoute de vous clients afin que vous puissiez apporter continuellement de l’innovation à vos services.

Articles liés : Comment maximiser la rentabilité d’une micro crèche ?