Comment ouvrir un kebab ?

Comment ouvrir un kebab ?
Par Philippe

Vous avez longtemps rêvé de vous lancer en restauration et d’assurer votre liberté financière ? Le secteur de la restauration rapide a le vent ont poupe. Ouvrir un kebab en France est une excellente idée car la cuisine orientale connait un succès qui ne se dément pas en France. Mais comment se lancer dans ce business ? Comment ouvrir un kebab rapidement ? Quelles sont étapes et quelle est la règlementation à respecter ? Nous allons vous expliquer tout !

Quelles compétences pour ouvrir un kebab ?

Même si vous ne disposez pas de diplôme, vous pouvez ouvrir un kebab et vous lancer dans la restauration. Cependant vous devez avoir certaines compétences et quelques documents pour pouvoir gérer votre business :

  • Des compétences en comptabilité et en management d’entreprise ;
  • Des compétences en hygiène alimentaire suite à une formation ;
  • Une autorisation pour ouvrir un kebab (une licence restaurant par exemple) ;
  • Des compétences en gestion de projet et en gestion des locaux.

Quelle formation pour ouvrir un kebab ? Vous devrez suivre régulièrement des formations sur les règles d’hygiène et de sécurité à respecter

Etudier le marché de la restauration rapide

Avant l’ouverture de votre kebab en France, vous devez faire une étude de marché. Cette étude vous permet de vous assurer de la viabilité et de la fiabilité commerciale de votre projet en restauration rapide. Votre analyse doit être pointue et détaillée pour avoir une idée précise sur la concurrence et sur le type de la clientèle que vous devez attirer.

Choisir une forme juridique pour ouvrir un kebab

L’ouverture d’un kebab est une activité professionnelle identique au lancement d’une entreprise. Vous devez donc choisir une structure juridique. Le choix de la forme juridique pour monter un kebab est assez important puisqu’il aura des conséquences sur les obligations administratives et sur la fiscalité de votre entreprise.

  • Le statut auto-entrepreneur : Nous vous conseillons d’éviter ce statut sinon votre chiffre d’affaires sera limité à 170 000 euros HT / an et vous ne serez pas capable d’embaucher de nouvelles personnes ;
  • La SASU et l’EURL : Ce sont des statuts juridiques que vous pourrez choisir pour ouvrir un kebab en France. Mais souvenez vous toujours que les sociétés SASU et EURL ne doivent être constituées que d’un seul associé ;
  • La SARL et la SAS : Ce sont les meilleurs statuts juridiques et les plus utilisés pour ouvrir un kebab. Cette forme de société permet de choisir son ou ses associés

Trouver un local pour son kebab

Si vous souhaitez réussir votre activité professionnelle en restauration rapide, vous devez choisir parfaitement l’emplacement de votre kebab pour attirer le maximum de clients. Nous vous conseillons d’opter pour les emplacements passants situés à proximité des écoles, des universités, des entreprises ou des bureaux. Les personnes actives souhaitent toujours gagner du temps et préfèrent donc la restauration rapide.

Combien investir pour ouvrir un kebab ?

Il est toujours nécessaire d’anticiper les dépenses pour faire les bons choix. Les coûts peuvent être classés en deux : des coûts généraux et des coûts en franchise.

  • Les coûts généraux : La location, l’chat ou le rachat d’un fonds de commerce, l’achat et l’installation du matériel, l’aménagement et la décoration du local, le gaz, l’électricité, l’abonnement téléphonique et internet, les campagnes publicitaires (création site internet, pages réseaux sociaux, affiches, flyers etc…).
  • Les coûts en franchise : La franchise est une solution intéressante qui vous permet d’ouvrir votre kebab rapidement et d’éviter de développer le business plan, la stratégie de communication et le concept. Si vous choisissez cette option, vous devez payer des droits et respecter l’image de marque déjà créée.

La main d’œuvre et le matériel nécessaire pour ouvrir un kebab en France

Quel materiel pour ouvrir un kebab ?

Le succès de votre restaurant dépend, non seulement de la qualité de vos prestations, de la décoration et de l’aménagement de votre local, mais aussi des compétences et de l’expérience des personnes que vous allez recruter pour travailler avec vous.  Nous vous conseillons aussi d’investir dans un matériel de qualité pour éviter les pannes et de souscrire à une ou à plusieurs assurances professionnelles.

Trouver un financement pour lancer un kebab

Le financement de votre projet peut provenir, soit des fonds propres, soit des aides accordées à la création d’une entreprise (aides de l’états, prêts bancaires, investisseurs particuliers etc…).

Elaborer un business plan kebab

Vous devez rédiger un business plan pour le lancement de votre activité en restauration. Ce document est indispensable pour assurer la pérennité et la rentabilité de votre business.

Le business plan d’un kebab est un document important pour argumenter et pour défendre la stratégie de votre entreprise. Vous pouvez l’utiliser, non seulement pour convaincre les investisseurs, mais aussi pour détailler les étapes de création de votre entreprise et pour mettre en place une stratégies efficaces de travail sur le moyen, long terme. Vous devrez en amont déterminer qui seront vos fournisseurs (viandes, etc …), quel sera le prix de vente d’un sandwich auprès de votre client, quelle sera la qualité des produits, quel sera votre chiffre d’affaires / an, quelles sont les règles d’affichages à l’intérieur de votre établissement ? Ouvrir un kebab est ce rentable ?

En ce qui concerne les autorisations et les démarches administratives

Comment mentionné précédemment, l‘ouverture d’un kebab, comme la création d’une entreprise, nécessite un investissement de départ. En France, il faut compter, au moins 20 000 euros pour lancer un kebab. Dans le cas de la franchise, il faut compter un peu plus.

Ouvrir un kebab nécessite des autorisations et une immatriculation de l’entreprise au registre du commerce et des sociétés.  Pour effectuer les formalités administratives, vous pouvez vous rapprocher des centres de formalités des entreprises. Ces centres sont chargés de l’envoi de vos documents au tribunal de commerce, à l’INSEE et à la DIRECCTE. Si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées dans votre kebab, vous devez remplir la déclaration Cerfa n° 11542*05, au moins 15 jours avant l’ouverture de votre kebab.

Maintenant vous connaissez tout sur l’ouverture d’un fast-food ! Suivez ces conseils et ces étapes pour assurer le lancement rapide et la réussite de votre nouveau business de restauration rapide.