Ouvrir une franchise en coiffure : mode d’emploi

Ouvrir une franchise en coiffure : mode d’emploi
14 mai 2019 Non Par Philippe

Une franchise est un terme utilisé pour une enseigne reconnu afin d’étendre son territoire en créant des antennes indépendantes. Ces derniers répondent aux normes des cahiers des charges de l’enseigne. Il s’agit alors d’un réseau professionnel et commercial qui a pour objectif de promouvoir la marque de l’enseigne et la fidélisation des clients en suivant la méthodologie de travail et la pratique déontologique de l’enseigne. Ce type de partenariat est présente dans divers secteurs d’activités à la savoir le monde de la coiffure.

Quels sont les conditions pour ouvrir un salon de coiffure franchisé ?

Un salon de coiffure nécessite obligatoirement un coiffeur compétent et expérimenté. C’est une profession réglementée, il faut alors disposer d’un diplôme adéquat à la profession. Il faut savoir que le coiffeur est un professionnel qui effectue des soins pour la chevelure, il s’agit alors d’une profession artisanale ou commerciale. De plus, la majorité des salons de coiffure pratique le commerce des produits cosmétiques.

Concernant les diplômes, il est recommandé d’avoir soit un brevet professionnel de coiffure, soit un brevet de maîtrise. D’autres titres sont autorisés selon le répertoire national de certification professionnelle (RNCP).

Ensuite, le coiffeur diplômé devra suivre un stage de préparation à l’installation (SPI), il consiste à apporter les compétences nécessaires à la direction d’un salon de coiffure car diriger c’est aussi entreprendre. A partir du second semestre 2019, il semblerait que le SPI sera facultatif et que son coût sera revu à la baisse.

Il faut établir un business plan ou une étude de marché afin d’obtenir un financement auprès d’une institution financière. Ensuite, il faut choisir la structure juridique adéquat à votre salon : SASU, SARL, EURL,… Ensuite, l’emplacement n’est pas à négliger un bon local permet d’attirer un nombre de client, il faut alors se conformer aux règles du franchiseur. Après, l’acceptation d’adhésion au réseau sera soumis au franchisé.

comment choisir un réseau de franchise ?

Ouvrir un salon de coiffure franchisé apporte beaucoup d’avantages.

Le secteur de la coiffure échappe à la crise. Un professionnel a toujours la confiance des clients et la fidélisation de la clientèle est assurée. En usant de la notoriété du réseau, un nouveau salon de coiffure bénéficie du nom célèbre du franchiseur avec sa réputation en matière de prestation et de qualité. Les clients se presseront sans doute vers une marque de confiance.

Adhérer à un réseau permet une possibilité de réaliser un chiffre d’affaires déterminé, et aussi de bénéficier l’expérience de l’enseigne dans ses propres modes de gestions et de communication publicitaire. Concernant les produits du franchiseur, le franchisé obtiendra une négociation sur les prix en matière de commande. Le coût sera compétitif. Le franchisé bénéficiera aussi d’une formation de la part du franchiseur afin de respecter l’évolution de la mode. Enfin, et non pas des moindres, le franchiseur peut aider le franchisé à partir d’un réseau de soutien et d’aide au nouveau venu.

Trois réseaux sont recommandés pour se lancer dans l’aventure de la coiffure :

  • Jean-Claude Biguine : 275 salons de coiffure dans le monde, avec en moyenne 17 500 clients par jour
  • Groupe Provalliance : Franck Provost, Saint Algue, Fabio Salsa,…
  • Self coiff : spécialiste du low cost,…

Ouvrir une franchise en coiffure : mode d’emploi

Nos autres articles