Comment réaliser votre bilan prévisionnel ?

Comment réaliser votre bilan prévisionnel ?




La création d’une entreprise ne peut se passer de bilan prévisionnel. Sans forcément qu’on le néglige, force est d’admettre qu’une grande part des bilans établis présentent un caractère trop optimiste une fois mis en parallèle avec le bilan réel de l’entreprise ainsi créée.

Afin de l’établir proprement, il s’avère être pertinent de bien connaitre ce qu’il doit contenir tout en maitrisant le rôle qu’il a vocation à jouer.

Les éléments d’un bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel forme avec l’étude de marché, la partie financière du business plan. Les termes prévisionnel, prévisionnel financier ou encore compte de résultat prévisionnel sont aussi utilisés pour le qualifier.

Le bilan prévisionnel se présente sous la forme de tableaux et d’indicateurs retraçant les prévisions du créateur d’entreprise quant à ses résultats durant les premières années de son exploitation.

On peut également y ajouter un budget, un compte de résultat, un bilan, un tableau de trésorerie et même des ratios pertinents que l’on mettra en adéquation avec l’activité projetée.

Les enjeux liés au bilan prévisionnel

Si avoir un bilan prévisionnel est incontournable pour pouvoir présenter un dossier bien ficelé auprès de votre banquier, son utilité va bien au-delà de la possibilité qu’il offre d’obtenir plus facilement un financement.

En effet, cette partie du business plan se veut être un véritable repère pour l’entrepreneur. Il s’en servira dans sa gestion de l’entreprise afin qu’au final, la réalité de l’exploitation rejoint les prévisions arrêtées en amont.

Ainsi, les tableaux de trésorerie que l’on trouvera dans le bilan prévisionnel interviennent pour l’aider à parer aux situations difficiles, lorsque les recettes sont loin d’être celles qui étaient prévues à un moment donné.

Grâce au prévisionnel, l’entrepreneur pourra en effet se projeter dans le court et moyen terme afin de repérer entre autres les échéances de paiement des taxes et des cotisations sociales et ainsi définir ses marges de manoeuvre. Il s’agit d’un véritable outil d’aide à la décision et un garant de l’atteinte des objectifs de l’entreprise.

A travers le bilan prévisionnel, l’entrepreneur peut facilement détecter les anomalies éventuelles de son projet notamment au niveau de la rentabilité. Bien avant que l’entreprise soit mise sur pied, il peut d’ores et déjà échapper à certaines difficultés qui auraient été engendrées par des prévisions mal calculées.

Autant dire que le bilan prévisionnel permet de partir sur de bonnes bases et de revenir autant de fois que l’on souhaite sur certaines données clés de la création d’entreprise.

Il n’est donc pas exclu que l’on puisse établir simultanément plusieurs prévisionnels en changeant tour à tour les paramètres de manière à ce qu’ils soient d’abord optimistes, puis plus réalistes et ce, afin d’avoir le pire scénario qui pourrait se produire.

Au final, le bilan prévisionnel n’a pas uniquement pour objectif de plaire aux investisseurs éventuels. Il sera consulté plusieurs fois en cours d’exercice et permettra à l’entrepreneur d’agir en détenant tous les éléments techniques essentiels afin de prendre les meilleures décisions.

Le mode d’établissement d’un bilan prévisionnel

L’établissement d’un bilan prévisionnel est loin d’être à la portée de tous. Pour ne négliger aucun élément, le mieux serait encore de faire appel aux conseils d’un professionnel.

Son intervention sera d’autant plus utile qu’il pourra évoquer des points cruciaux qui demandent d’être étudiés avant la création de l’entreprise et que l’exploitant n’aurait pas pu anticiper par lui même.

Il ne faut pas non plus oublier que les éléments que l’on peut inclure dans un bilan prévisionnel sont très nombreux. Il faudra alors faire un choix sur ceux qui méritent d’être mis en avant en fonction de la nature et de l’ampleur du projet.

En plus des composants de base cités plus haut tels que le compte de trésorerie ou encore de résultat, on peut encore ajouter les besoins en fonds de roulement, le plan de financement, le tableau des charges de personnel, le tableau des taxes…

 

Comment réaliser votre bilan prévisionnel ?




Articles Similaires

Prévisionnel financier : estimation des achats et charges externes

Le prévisionnel financier est la partie financière du business plan, un document que tout porteur de projet doit rédiger avec

Estimation des dotations aux amortissements dans un prévisionnel

La dotation aux amortissements est le terme comptable désignant la dépréciation des biens de production. Celle-ci est due à la

Plan de financement : comment l’établir ?

La réalisation des plans de financement est une autre étape incontournable de l’établissement du prévisionnel financier. Ce sont des tableaux

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*