Spécial Femmes : l’entreprise a-t-elle un sexe ?

Spécial Femmes : l’entreprise a-t-elle un sexe ?
13 mai 2014 Non Par Philippe

Être chef d’entreprise est-il un métier exclusivement masculin ? Les données marché le démontrent, l’environnement sociétal ne donne pas aux femmes les mêmes chances qu’aux hommes dans ce domaine privilégié de l’entrepreneuriat. Pourtant, ces mêmes chiffres le démontrent : les femmes s’en sortent aussi bien que le hommes dans la gestion de leur entreprise, en affichant une rentabilité exemplaire dans leur domaine.

Quelques chiffres sur l’entrepreneuriat féminin

Les données statistiques récentes de l’INSEE indiquent que 30 % des fondateurs d’entreprise sont des femmes. Pourtant, ce taux stagne depuis des années aux alentours de 30 %, en raison de nombreux facteurs d’ordre social, psychologique, financier et culturel. En France, plus de 80 % des femmes âgées de plus de 25 ans travaillent dans des secteurs d’activités considérés comme « moins masculinisés ». Ainsi, c’est souvent par la création d’entreprise que les femmes accèdent à des postes de direction. Les femmes qui créent leur entreprise représentent 65 % des femmes diplômées du troisième cycle après leur cursus universitaire, trouvant la création de société plus épanouissante que la carrière de salariée en entreprise. Le constant est donc simple, un environnement moins empreint de masculinité favorisera d’autant plus l’entreprenariat au féminin. Les créations d’entreprises par des femmes constitue encore un enjeu réel pour la parité professionnelle en France.

Les femmes dirigeantes d’aujourd’hui

Pour les dirigeants hommes et femmes, volonté et motivation sont les maîtres mots dans la réalisation des projets entrepreneurials. Ainsi, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, un dirigeant doit toujours faire preuve de ténacité, de volonté et d’ambition pour pouvoir se hisser dans le rang des dirigeants les plus prospères. Pour parler spécifiquement des femmes-chefs d’entreprises, celles-ci sont généralement plus diplômées que leurs homologues masculins. En outre, les femmes dirigeantes s’avèrent plus ambitieuses que les hommes dirigeants, mais ont tendance à créer leur boite plus petites tant en termes d’effectifs que de chiffre d’affaires. Leur succès entrepreneurial s’explique d’ailleurs par leurs fortes compétences en matière de communication, de relation client et de gestion financière ou commerciale. Dans l’administration de leur boîte, les femmes entrepreneures privilégient le management, le sens des responsabilités et la gestion financière. Leurs principales motivations dans la création d’entreprise sont le besoin d’être indépendantes, le goût d’entreprendre et la volonté d’améliorer leurs revenus. 25 enquêtes ont été administrées à un échantillon d’une vingtaine de milliers de cadres dirigeants américains et européens. Le résultat est sans appel : l’enquête ne constate aucune différence majeure entre les dirigeants hommes et femmes. Le sexe n’est donc pas une variable pertinente pour évaluer la compétence dans l’univers complexe de l’entrepreneuriat.

Les réseaux pour les femmes entrepreneures

Femmes dirigeantes, créez votre boite et réseautez ! Faites grandir vos équipes et développez votre chiffre d’affaires ! Pour augmenter vos chances de succès entrepreneurial, de nombreux réseaux sont spécifiquement destinés aux femmes. Parmi les principaux réseaux d’appui dédiés aux entrepreneures, on retiendra : Action’elles, une association qui propose des séances de rencontres, d’échanges et de partages dédiées aux créatrices d’entreprise ; Les Pionnières, un réseau d’incubateurs pour les créatrices spécialisées dans les services à la personne et aux entreprises ; Force Femme, un réseau de bénévoles dédié à la création d’entreprise féminine ; Entreprendre au féminin, un programme français initié par les chefs d’entreprises désirant intervenir dans la création d’entreprise et Girls in Tech, un réseau de femmes œuvrant dans les nouvelles technologies.
À dire vrai, ces structures ont pour point commun la volonté de soutenir les femmes porteuses de projets dans leurs démarches, en matière de financement et de management, tout au long des étapes du développement de leur entreprise.

Dans cette même idée de favoriser les rencontres entrepreneuriales, un groupe d’entrepreneurs français a récemment lancé affeeniteam, une plateforme qui permet aux futurs créateurs de trouver le co-fondateur qui leur convient, qu’ils recherchent une idée ou qu’ils soient porteurs de projets. Le fonctionnement du site se base sur l’exploitation du profil pour mettre en relation des porteurs de projets avec les bons associés potentiels pour devenir co-fondateurs.

Spécial Femmes : l’entreprise a-t-elle un sexe ?