Le concept de food truck est né en Texas aux Etats-Unis, mais s’est ensuite répandue dans le monde entier. La France figure parmi les pays où le camion restaurant est en plein essor. On y compte actuellement plus de 400 food trucks dont la majorité se trouve à Paris. Compte tenu du succès fulgurant de cette nouvelle forme de restauration, le nombre d’investisseurs dans ce domaine ne cesse de se multiplier. Il s’agit en effet d’une meilleure alternative à la création de restaurant et de fast food. Non seulement, l’investissement à prévoir est moins onéreux, mais de plus, on peut décupler en un temps-record le nombre de sa clientèle. Cependant, avant d’investir dans ce type d’activité, il faut tout planifier en avance.

Si vous avez un projet de food truck à mettre en place, cet article devrait vous apporter toutes les informations utiles à connaître. Vous serez guidé étape par étape et de A à Z pour que toutes les chances de réussite soient de votre côté.

Mesurez vos compétences et motivations

Le food truck est une activité très profitable pour ceux qui savent l’exploiter. Cependant, comme tous projets, la décision de s’investir devrait être le fruit d’une mûre réflexion. Si vous faites le mauvais choix, votre projet n’aura aucune chance d’aboutir. Avant tout, il faudrait que vous soyez motivé pour ouvrir un food truck. Est-ce que vous êtes certain que ce genre d’activité correspond réellement à vos aspirations ? Une fois que vous avez répondu à cette question, rien ne devrait plus vous empêcher d’atteindre votre but. Il reste à voir si vous avez les compétences nécessaires pour gérer une telle activité. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une Entreprise. Vous devriez ainsi avoir toutes les qualités et aptitudes nécessaires pour mener à bien l’activité. Vous serez le maître à bord et la réussite du projet repose entièrement sur vos épaules.

Créez un concept adapté à votre personnalité

Le but est de se démarquer par rapport à la concurrence. N’oubliez pas que vous allez investir dans un marché très dynamique où chaque intervenant devrait renouveler sans cesse son offre. C’est seulement de cette façon qu’on pourra fidéliser sa clientèle et séduire davantage de nouveaux prospects. Si votre offre est suffisamment attrayante et que les clients sont satisfaits de vos services, votre réputation connaîtra un développement rapide. Le concept que vous allez mettre en place devrait être ainsi, en adéquation avec votre personnalité et s’adapter à la clientèle que vous ciblez. Le but est de créer une image qui permettrait à la clientèle de vous identifier plus facilement. Vous pouvez par exemple faire appel à un webmarketer, pour faciliter la promotion de votre activité.

A découvir : 10 idées de Food truck

Faire une bonne étude de marché

Une étude de marché vous aidera pour réduire les incertitudes et les risques. Si vous brûlez cette étape, vous allez vous jeter dans le vide sans savoir ce qui vous attend réellement. A l’issue de cette étude, vous pourrez avoir une idée précise sur les chances de réussite de votre projet. Le but est de collecter suffisamment d’informations et de données sur le marché que vous allez percer telles que les offres proposées par les concurrents, les attentes des consommateurs en termes de restauration, les fournisseurs potentiels, le niveau de satisfaction actuelle des clients de la zone où vous envisagez d’intervenir ainsi que les habitudes en matière de consommation.

Il ne s’agit pas uniquement de recueillir des chiffres sur internet ou auprès de la statistique, il s’agit de descendre sur terrain et rencontrer directement vos futurs clients.

Choisir l’emplacement et le type de camion à utiliser

L’emplacement joue un rôle significatif pour un food truck. En fonction de l’étude de marché que vous avez effectué, vous devriez avoir une idée sur l’emplacement qui vous permettra de mieux servir vos clients cibles. Normalement, le choix devrait tenir compte de la possibilité de stationnement, la proximité des endroits animés comme le marché ou une salle de cinéma. Il est aussi très intéressant de se situer dans une localité où se concentre les entreprises, les établissements administratifs ou scolaires. Le choix d’un camion ne devrait pas s’effectuer à la légère. Vous devriez analyser avant tout le budget disponible ou les moyens qui vous permettront d’acquérir le matériel. Mais il ne faut pas non plus oublier que le choix influera certainement sur votre image à l’égard de la clientèle.

Préparez votre business plan

En moyenne, il faudra prévoir un budget initial de 50.000 € pour investir dans un food truck. Pour ne pas vous ruiner et afin de mieux gérer votre finance, il va falloir opter pour un crédit bancaire. C’est à ce stade que le business plan vous sera d’une aide fondamentale. Ce document permettra à votre banquier d’apprécier votre potentialité et les chances de réussite du projet. Mais même si vous n’envisagez pas de solliciter une aide financière, le business plan vous sera toujours utile. Il s’agit en effet d’un outil très efficace de pilotage de votre activité. Appelé aussi plan d’affaire, le business plan de food truck décrit en détail votre stratégie et anticipe les résultats attendus de l’exploitation. Par ailleurs, il vous aidera à évaluer régulièrement l’efficacité de votre stratégie et plan d’action. Vous pourrez ainsi effectuer à tout moment les ajustements nécessaires et prendre les meilleures décisions par rapport à l’objectif fixé. Si vous avez des difficultés à établir ce business plan, n’hésitez pas de faire appel à un cabinet d’expert-comptable.  Il pourra également vous aider dans d’autres domaines comme la fiscalité.

Choisissez votre statut juridique et effectuez les démarches administratives.

Le choix du statut juridique est une étape obligatoire et très importante dans le cadre d’une création d’entreprise. Ce qu’il faut retenir à ce sujet, c’est que le statut juridique aura un impact significatif sur la gestion de votre entreprise ainsi que les perspectives d’avenir de votre activité. Si vous n’avez pas suffisamment de connaissance dans ce domaine, il est fortement conseillé de s’adresser à un conseiller juridique. Généralement, lorsqu’on débute une activité, on opte d’abord pour le statut de micro-entrepreneur ou d’entreprise individuelle en attendant que l’affaire se développe davantage. Toutefois, cette option représente des risques dans le cas où l’activité se heurte à une éventuelle faillite. Il est plutôt recommandé de choisir un statut d’EURL ou de SARL.

A part la souscription à une assurance se spécialisant dans les professions alimentaires et les commerces ambulants, il est indispensable de déclarer l’activité. D’abord, il faudra s’adresser à la DDCSPP ou DDPP en matière sanitaire. Ensuite, si vous vendez de l’alcool, il va falloir demander une autorisation auprès de la mairie. Une licence d’alcool à emporter vous sera délivrée à cet effet. Par ailleurs, il faudrait également s’enregistrer auprès de la RCS ou registre du commerce et des sociétés pour que vous ayez une existence légale. Enfin, notez bien qu’il est absolument impératif de suivre une formation sur l’hygiène avant l’ouverture d’un food truck.

A Découvrir : les étapes pour ouvrir un restaurant ou les étapes pour ouvrir un kebab.

Articles liés : Comment ouvrir un Food Truck ?