Comment bien présenter son business plan ?

Comment bien présenter son business plan ?
14 mars 2017 Non Par

Si vous décidez de vous lancer dans la création (ou la reprise) d’entreprise, vous aurez certainement besoin de partenaires. Pour les mobiliser au mieux et ainsi attirer des fonds, le business plan représente un élément indispensable afin d’appuyer et justifier toute votre démarche.

La présentation du business plan

Tout d’abord, avant de présenter officiellement votre business plan, celui-ci doit être validé par un professionnel qui s’assurera que toutes les informations indispensables y figurent, mais aussi que les chiffres avancés sont les bons. Si votre business plan n’est pas totalement achevé, ce sera l’occasion de modifier les points manquants.

Pour la présentation en elle-même, ne négligez aucun détail : prévoyez un exemplaire complet pour chaque participant de la réunion, un plan de présentation ainsi qu’un diaporama afin de rendre lisible votre présentation. N’hésitez pas à vous entraîner au préalable : cela vous donnera une connaissance plus précise de votre dossier, et vous n’aurez pas besoin de lire vos feuilles lors de la présentation !

Le plan de présentation du business plan

La présentation de votre business plan doit débuter par une courte présentation des points principaux de votre projet : définir votre projet, quel marché ciblez-vous, quels sont les objectifs envisagés, etc. Ensuite, il faut aborder en détail les différents aspects qui forment la totalité de votre business plan : une présentation du porteur de projet (avec, par exemple, ses expériences, ses compétences et ses motivations), une présentation du business model (qui contient les informations sur les marchés visés, les offres, produits ou services envisagés), le plan d’action (à savoir, les moyens humains, matériels et financiers mis en oeuvre pour réaliser le projet), le montage du projet (les aspects juridiques de l’activité) ainsi qu’une présentation des aspects financiers (qui comporte notamment les chiffres d’affaires prévisionnels, les investissements nécessaires, les financements, la rentabilité prévue, etc.).

Une fois que cela sera fait, vous aurez prouvé la fiabilité de votre projet. Également, n’oubliez pas d’adapter votre présentation en fonction du destinataire visé. Par exemple, si vous le présentez à des investisseurs, insistez sur le retour sur investissement ; ce sont les gains potentiels qui les intéressent. Pour une banque, favorisez la viabilité à long terme afin de prouvez que vous pourrez rembourser votre emprunt. Enfin pour les différents organismes de soutien à la création, parlez des retombées sur l’emploi et sur votre désir d’embaucher ; de ce fait, ils auront une raison supplémentaire de vous soutenir !

 

partage-facebook-affeeniteam