Comment faire un business plan réussi ?

Comment faire un business plan réussi ?




Si vous êtes convaincu que vous avez besoin de rédiger un business plan pour démarrer et faire croître votre entreprise, il est temps de vous lancer dans le processus de sa rédaction. Cet article est en effet fait pour vous guider étape par étape pour que vous puissiez atteindre vos objectifs.

Règles à respecter pour la rédaction d’un business plan

1. Soyez bref

Les business plans doivent être courts et concis, car d’une part, vous voulez que votre business plan soit lu, d’autre part, il doit être un outil que vous utilisez pour gérer et faire croître votre entreprise, un outil que vous continuez à utiliser et à perfectionner au fil du temps. Un plan d’affaires excessivement long est un énorme tracas à gérer et garantit que votre plan sera relégué dans un tiroir de bureau, pour ne plus jamais être revu.

2. Connaitre votre public

Vous devez rédiger votre plan en utilisant un langage que votre auditoire comprendra. Par exemple, si votre entreprise développe un processus scientifique complexe, mais que vos investisseurs potentiels ne sont pas des scientifiques, vous devez vous adapter. Accommodez vos investisseurs et gardez les explications de votre produit simples et directes, en utilisant des termes que tout le monde peut comprendre. Vous pouvez toujours utiliser l’annexe de votre plan pour fournir des détails plus précis.

3. Ne soyez pas intimidé

La grande majorité des propriétaires d’entreprises et des entrepreneurs ne sont pas des experts en affaires. Tout comme vous, ils apprennent au fur et à mesure et n’ont pas de diplôme en business. La rédaction d’un business plan peut sembler un obstacle difficile, mais il n’est pas nécessaire qu’il le soit. Et vous n’avez pas besoin de commencer par un business plan complet et détaillé. En fait, il peut être beaucoup plus facile de commencer par un simple plan d’affaires d’une page puis de revenir et d’élaborer un plan d’affaires détaillé plus tard.

Les éléments à inclure dans un business plan

Maintenant que nous avons les règles de rédaction d’un business plan, plongeons dans les détails de l’élaboration de votre plan.

1. Une présentation

C’est un aperçu de votre entreprise et de vos plans. Il vient en premier ne représente idéalement qu’une à deux pages. La plupart des gens l’écrivent en dernier. Comme une sorte de résumé, cette partie explique ce que vous faites et présente ce que vous attendez de vos lecteurs. Et même si c’est la première chose que les gens liront, il est conseillé généralement de l’écrire en dernier. Parce qu’une fois que vous connaîtrez tous les détails de votre entreprise, vous serez mieux préparé à le rédiger.

2. Les opportunités

La présente section répond à ces questions : Qu’est-ce que vous vendez réellement et comment résolvez-vous un problème pour votre marché ? Quel est votre marché cible et votre concurrence ? La section sur les possibilités de votre business plan est son élément central. C’est en effet, ici que vous décrirez en détail le problème que vous résolvez, votre solution, à qui vous prévoyez vendre et comment votre produit ou service s’intègre dans le paysage concurrentiel existant. Vous utiliserez également cette section de votre business plan pour démontrer ce qui distingue votre solution des autres et comment vous prévoyez élargir votre offre dans l’avenir.

3. Le marché cible

Maintenant que vous avez détaillé votre problème et votre solution dans votre business plan, il est temps de vous concentrer sur votre marché cible : A qui vendez vous ? Selon le type d’entreprise que vous démarrez et le type de plan que vous souscrivez, vous n’aurez peut-être pas à entrer dans les détails ici. Mais, quoi qu’il en soit, vous avez besoin de savoir qui est votre client et d’avoir une estimation approximative de combien il y en a. S’il n’y a pas assez de clients pour votre produit ou service, cela pourrait être un signe précurseur.

4. La concurrence

Immédiatement après la description de votre marché cible, vous devez décrire votre concurrence. Qui d’autre fournit des solutions pour essayer de résoudre les problèmes de vos clients ? Quels sont vos avantages concurrentiels par rapport à la concurrence ? La chose la plus importante à illustrer dans cette section est en quoi votre solution est différente ou meilleure que les autres offres qu’un client potentiel pourrait considérer. Les investisseurs voudront savoir quels sont vos avantages par rapport à la concurrence et comment vous comptez vous différencier.

5. Marketing et ventes

La section de votre business plan portant sur le marketing et les ventes explique en détail comment vous prévoyez atteindre vos segments de marché cibles, comment vous prévoyez vendre à ces marchés cibles, quel est votre plan tarifaire et quels types d’activités et de partenariats sont nécessaires pour assurer le succès de votre entreprise. Avant même de songer à rédiger votre plan de marketing, vous devez bien définir votre marché cible et étoffer votre ou vos acheteurs. Si vous ne comprenez pas vraiment à qui vous faites du marketing, un plan de marketing n’aura que peu de valeur.

6. L’équipe et l’entreprise

Dans ce chapitre, vous passerez en revue la structure de votre entreprise et les principaux membres de l’équipe. Ces détails sont particulièrement importants pour les investisseurs, car ils voudront savoir qui est derrière l’entreprise. Vous devez parler des équipes car le vieil adage veut que les bailleurs n’investissent pas dans les idées, mais dans les gens. Certains vont même jusqu’à dire qu’ils préfèrent investir dans une idée médiocre avec une grande équipe derrière elle plutôt que dans une idée bien établie avec une équipe médiocre. Ensuite, donnez un aperçu de l’entreprise. C’est probablement la section la plus courte de votre business plan.

7. Le plan financier

Le dernier chapitre, mais certainement pas le moindre, est celui de votre plan financier. C’est souvent ce que les entrepreneurs trouvent le plus intimidant, mais cela n’a pas à être aussi angoissant qu’il n’y paraît. Les finances de la plupart des entreprises en démarrage sont moins compliquées que vous ne le pensez, et un diplôme en affaires n’est certainement pas nécessaire pour établir de solides prévisions financières. Cela dit, si vous avez besoin d’aide supplémentaire, il existe de nombreux outils et ressources pour vous aider à bâtir un plan financier solide.

8. Une annexe

Une annexe à votre plan d’affaires n’est en aucun cas un chapitre obligatoire, mais c’est un endroit utile pour coller des graphiques, des tableaux, des définitions, des notes juridiques ou d’autres renseignements essentiels qui se sont sentis trop longs ou trop déplacés pour être inclus ailleurs dans votre business plan.
 

Comment faire un business plan réussi ?




Articles Similaires

Adapter son business plan en fonction de son interlocuteur

Au moment de la conception de votre business plan, la question peut se poser de savoir s’il est possible de

Business Plan : L’analyse du marché visé par le porteur de projet

Pour créer une entreprise, il est fortement conseillé de créer une étude de marché de son futur projet pour analyser

Business plan : Comment budgétiser les cotisations sociales au RSI ?

Avant toute chose, il faut savoir que dans la partie financière d’un business plan de création d’entreprise, la budgétisation des

 

Send this to a friend