La partie économique et financière du business plan

La partie économique et financière du business plan




La création ou la reprise d’une entreprise ne pourrait se réaliser sans la création d’un business plan qui permettra de donner vie, mais aussi de procéder à la validation de votre projet. Ce document incontournable comportera entre autres une partie économique et financière dont la teneur devra faire l’objet d’un soin particulier.

Avant tout, il faudra adapter l’étude économique et financière de votre projet en fonction de sa nature et de ses dimensions.

Les éléments structurels du business plan

Le premier élément que l’on doit trouver dans votre business plan sera l’executive summary qui synthétise votre projet tout en y mentionnant les chiffres clés inhérents à sa réalisation. Il doit permettre de comprendre d’emblée sa nature ainsi que le modèle économique choisi pour sa mise en place.

Ainsi, c’est en lisant l’executive summary que vos futurs investisseurs pourront connaitre la clientèle que vous ciblez, le marché que vous projetez d’investir, les besoins pour atteindre vos objectifs qui eux aussi devront se refléter dans les quelques pages qui composeront cette partie de votre business plan…

En seconde position, vous trouverez au sein d’un business plan, une étude économique comprenant la stratégie marketing et commerciale que vous allez mettre en œuvre en se basant sur l’étude de marché que vous aurez préalablement mené tout en mentionnant tous les paramètres pertinents dans la réalisation de votre projet.

L’étude financière quant à elle constitue l’exposé sur trois ans de votre projet, interprété en langage financier. Il s’agit d’un état prévisionnel qui comportera nécessairement un bilan, un budget de trésorerie et un plan de financement de même qu’un compte de résultat.

L’étude économique du business plan : étude de marché, stratégie marketing et positionnement

En se basant sur les éléments indiqués plus haut, la partie économique incluse dans le business plan commence par une étude de marché. Celle-ci permet de détenir toutes les informations utiles sur le marché concerné par votre projet de création d’entreprise.

En connaissant entre autres l’état de l’offre et de la demande, vous aurez déjà un aperçu de la faisabilité de votre projet sur le plan commercial.

Cette étape implique aussi de connaitre ses concurrents, ses clients potentiels et leurs besoins ainsi que la législation applicable dans le secteur d’activités choisi.

L’étude économique comprend également la stratégie marketing que les entrepreneurs pensent devoir mettre en œuvre suivant la clientèle ciblée ainsi que les produits et les services proposés.

Ainsi, l’étude économique d’un business plan devra faire ressortir clairement la catégorie de cible visée. S’agit-il des hommes, des femmes, des enfants, des seniors… ?

Quels sont les critères qui permettent de les différencier ? La réponse peut être leur âge, leur préférence de loisirs, leurs revenus, leur statut matrimonial…

Les éléments tels que la situation géographique des cibles, leur appartenance socio-professionnelle ou encore leur niveau de vie constituent autant d’indices à faire transparaitre dans l’étude économique du business plan.

Il ne faut pas occulter les raisons qui ont fait que vous ayez opté pour un type de clientèle plutôt qu’un autre.

La partie économique du business plan doit également prévoir le positionnement, c’est-à-dire l’image que vous souhaiteriez donner à votre entreprise et ce, en tenant compte de ce qui existe déjà au niveau de la concurrence tout en mettant en avant vos avantages concurrentiels.

A défaut d’avantages clairement établis, il sera essentiel de justifier les raisons qui feront que votre entreprise va percer sur le marché choisi.

Les autres éléments de l’étude économique 

Parlant toujours de l’étude économique d’un business plan, il ne faut pas oublier la stratégie commerciale qui aura vocation à montrer les produits et les services qui feront la raison d’être de votre entreprise, les prix que vous allez afficher, le circuit que vous allez emprunter pour distribuer vos produits et enfin, la stratégie que vous allez adopter pour les faire connaitre du public.

Il convient de faire remarquer que la partie financière de votre business plan sera grandement influencée par la politique commerciale que vous aurez arrêtée étant donné qu’on y parlera de vos prévisions de chiffres d’affaires, vos coûts de distribution, votre budget de communication…

Enfin, l’étude économique d’un business plan ne saurait se passer d’un exposé sur les différents acteurs dans la réalisation du projet ainsi que les raisons qui font qu’ils constituent la meilleure équipe pour cette entreprise.

En effet, l’équipe ainsi constituée devra pouvoir justifier de son expertise et de son expérience pour mener à bien les actions à entamer et ce, afin que les résultats attendus soient atteints.

Concrètement, cette partie du business plan mettra la lumière sur le profil professionnel de l’entrepreneur, ses motivations ainsi que les éléments permettant d’identifier et de jauger les différents membres de l’équipe qui mènera le projet.

S’il fallait évoquer d’autres éléments pertinents à inclure dans la partie économique d’un business plan, on ajoutera le lieu d’implantation de l’entreprise, les caractéristiques des locaux ainsi que leur mode d’acquisition, les différents besoins du projet allant du personnel à recruter jusqu’aux différents stocks de matière première à acheter.

Il ne faut pas oublier le plan de financement qui devra être associé à la satisfaction de ces différents besoins de même que le montage juridique du projet incluant la forme de l’entreprise, les modes de prise de décision, le régime fiscal retenu…

L’étude financière du business plan

Si l’étude financière doit impliquer la mise en place d’un bilan, d’un plan de financement, un compte de résultat et un compte de trésorerie, on peut aussi prévoir d’autres composants financiers tels que les ratios financiers, les fonds de roulement…

Ainsi, le bilan prévisionnel retrace la situation financière de votre entreprise à un moment donné de son activité. Le plus souvent, il s’agit de la période de clôture d’un exercice.

On y trouvera l’actif de l’entreprise comprenant ses différentes possessions au moment de l’établissement du bilan de même qu’un passif comprenant les avoirs provenant des tiers et qui devront faire l’objet d’un remboursement.

Il ne faut pas occulter le compte de résultat prévisionnel qui retrace les résultats attendus sur une période donnée.

Le plan de financement est par contre le tableau qui détaille les besoins financiers de l’entreprise et les ressources financières à partir desquelles ils seront comblés. Il peut être divisé en plan de financement initial et en plan de financement global, ce dernier tenant compte de la durée prévisionnelle.

Enfin, le budget de trésorerie permettra de visualiser les différentes entrées et sorties d’argent sur une période déterminée et d’établir le solde correspondant.

Les tableaux financiers que l’on peut inclure dans un business plan sont variés. On peut encore ajouter les soldes intermédiaires de gestion, les besoins en fonds de roulement, la capacité d’autofinancement…, autant d’éléments qui permettront de mieux cerner votre projet de création ou de reprise d’entreprise et les perspectives de rentabilité que l’on peut en attendre.

Quelques pistes pour un business plan réussi

La partie économique et financière de votre business plan ne doit comporter que des informations réalistes et pertinentes. Il est fortement déconseillé d’adapter les différents paramètres appliqués dans le souci de rendre vos chiffres plus attractifs.

Etant donné que la construction d’un business plan constitue une étape clé de la création d’entreprise, il peut s’avérer être pertinent de s’appuyer sur le savoir-faire d’un professionnel.

Enfin, la validation de votre business plan doit se faire après une lecture attentive de la part de plusieurs membres de votre équipe. Les remarques qui en ressortiront pourront s’avérer être salvatrices.

 

La partie économique et financière du business plan




Articles Similaires

Le business plan du consultant indépendant

Pour un business plan réalisé par un consultant, qui a pour projet de se mettre à son compte pour exercer

Business Plan : L’analyse du marché visé par le porteur de projet

Pour créer une entreprise, il est fortement conseillé de créer une étude de marché de son futur projet pour analyser

Un business plan bien structuré

Tout créateur ou repreneur de société doit connaître ce qu’est un business plan. En fait, il s’agit d’un plan de

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

 

Envoyer à un ami